Saint Cordon 2017

Bonne nouvelle : Notre Dame du Saint-Cordon revient cette année place des platanes !.

 

Dès samedi, la place est décorée de guirlandes de fanions bleus et blancs, des invitations sont distribuées aux habitants du quartier. La journée se prépare activement. Janine nous a quitté il y a quelques mois, et sa disponibilité, son sens de l'organisation nous manquent : les rôles sont redistribués afin que chacun s'attache à rendre l’accueil soit aussi beau que par le passé.

 

Dimanche matin, des tables et des chaises sont apportées pour le pique nique. A midi et demi, nous nous retrouvons une quinzaine pour partager le repas. L'abbé Bertrand et Catherine, de l’Équipe d'Animation Paroissiale, nous font la joie de nous rejoindre et, même si le temps reste frais, l'ambiance est aussi chaleureuse que l'excellent café que propose Michèle.

 

L'animation peut alors commencer. Chaque personne est invitée à écrire une intention de prière à Marie. A chacune d'elle, lue à haute voie, nous prions le Je vous salue Marie et faisons un nœud à un cordon rouge qui deviendra le chapelet géant porteur des  prières du groupe, cordon rouge à l'image du St Cordon.

Les intentions rejoignent nos familles, leurs vies, leurs difficultés, leurs épreuves mais aussi leurs joies et leur espérance. Plus largement, elles deviennent prières universelles pour les migrants, les prisonniers, les malades, les exclus, les victimes des ouragans, l’Église. La place des platanes est en cette heure comme le cœur priant du monde : c'est ce que beaucoup d'entre nous ressentent quand Raïssa, invitée à prier en russe, fond en larmes submergée par l'émotion.

 

Vers 16h30, le pélé jeunes arrive, suivi du flot des pèlerins et des royés. Tous apprécient le goûter qui leur est offert par Maéva et toute l'équipe. Le Père Garnier et le cardinal Barbarin sont présents pour accueillir la Vierge, portée par les royés.

 

Comme tous les ans, le groupe de partage a composé une prière à Marie. Ancrée dans la vie quotidienne, elle est lue à tour de rôle par plusieurs membres du groupe et reprise par l'assemblée.

 

Puis, à l'invitation du Père Garnier, le Cardinal Barbarin témoigne de ses rencontres avec les chrétiens de Mossoul. 

 

Cette année encore, ce qui a été exprimé lors de la halte de la Vierge place des platanes a touché le cœur de toute l'assemblée.

 

Cette animation n'a été possible que par de nombreuses bonnes volontés : un grand merci à tous : le groupe, les riverains qui ont donné de l'eau et l’électricité. Merci aussi à Raymond, Sylvain, Steve, à Paulette et à ses amies du Centre social qui ont confectionné des roses en papier, et à tous ceux qu'on ne peut citer.

 

 

 

                                                                                                   R.A.

Article publié par Solidarité Quartier • Publié le Mercredi 20 février 2019 • 1288 visites

keyboard_arrow_up