Chant pour son jubilé

Louis le p'tit bonheur.

C'était un p'tit bonheur, le jour où il est né
Ses parents l'ont aimé, ses parents l'ont élevé
Et quand Dieu est passé, il lui a dit Suis-moi
Et le petit Louis a suivi avec joie
Je veux servir mon Dieu, mes frères et puis l'Eglise
Je veux qu'autour de moi tout le monde s'aime et fraternise
Je veux donner ma vie à ceux qui sont au bord du chemin
Ce s'ra mon p'tit bonheur de leur donner un peu la main.

C'était un p'tit bonheur de l'avoir sous la main
quand la fraternité a cherchéson chemin
Il a imaginé avec quelques copains
les groupes de partage pour un échange humain
On était démunis, solitaires ou malheureux
Il nous a réunis, notre ciel était moins pluvieux
Il parlait de projets, d'évangile et de tasses de café
Pour nous le p'tit bonheur c'était sa vie à nos côtés

Tous les petits bonheurs, il les a rassemblés
dans un petit journal où chacun s'exprimait
Que chacun positive, c'était son seul souci
Si la vie est amère, elle a tout d'même du prix
On se reconnaissait en relisant ces quelques pages
et nos petits bonheurs s'agrandissaient dans le partage
On se réunissait, on échangeait, trop bien avec lui
car notre petit bonheur, c'était bien sûr notre Louis

C'était un p'tit bonheur de t'rencontrer Louis
Notre vie a changé, tu partages nos soucis
Merci pour ton action, ton partage, tes prières
Merci d'avoir voulu faire de nous tes frères

Yves Garbez, 2012

Article publié par Solidarité Quartier • Publié le Lundi 25 janvier 2021 • 649 visites

keyboard_arrow_up